Le pic de l'épidémie de bronchiolite est atteint | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
20 000 nourrissons sont déjà passés dans des services d'urgence depuis le début de l'épidémie en octobre dernier
20 000 nourrissons sont déjà passés dans des services d'urgence depuis le début de l'épidémie en octobre dernier
©Reuters

Le début de la fin

Le pic de l'épidémie de bronchiolite est atteint

Le nombre de cas continue à augmenter dans le sud de la France car il y a toujours un décalage de 2 à 3 semaines entre le nord et le sud du pays

Alors que l'épidémie de grippe vient d'être déclarée en France (voir notre article sur Comment se protéger de la grippe), celle de bronchiolite semble en train de se calmer. D'après l'Institut de veille sanitaire (InVS), l'épidémie de cette infection touchant le nourrisson a franchi son pic en Ile-de-France et dans le reste de la zone nord du territoire. Ce qui veut dire que le nombre de bébés atteints devrait sensiblement diminuer à présent. Le nombre de cas continue à augmenter dans le sud du pays car il y a toujours un décalage de 2 à 3 semaines entre ces deux zones. "L'épidémie reste active même si on est dans une phase descendante", souligne le Dr Didier Che de l'InVS.

Selon ce dernier, quelque 20 000 nourrissons sont déjà passés dans des services d'urgence depuis le début de l'épidémie en octobre dernier, avec un pic atteint début décembre. Ces chiffres sont basés sur des données fournies par les 375 établissements hospitaliers participant à la surveillance mise en place par l'InVS, représentant environ les deux tiers des services d'urgence hospitaliers français.

Le réseau de surveillance GROG (Groupes régionaux d'observation de la Grippe), qui se base sur les informations fournies par les médecins de ville confirme lui aussi que le pic de l'épidémie de bronchiolite a été franchi. "Il s'agit d'une épidémie classique qui débute en octobre, qui atteint son pic à la mi-décembre et qui devrait se terminer fin janvier-début février", ajoute le Dr Che.

Selon l'InVS, la bronchiolite est généralement une maladie bénigne, avec une vingtaine de décès par an. Chaque année, un tiers des nourrissons de moins de deux ans sont touchés par cette infection des petites bronches, due à des virus très fréquents et très contagieux. Leur transmission peut être évitée grâce à de strictes mesures d'hygiène : se laver les mains fréquemment, porter un masque en cas de rhume et éviter les endroits très fréquentés comme les transports en commun ou les hypermarchés.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !