Le Parlement européen rejette l'interdiction de la pêche en eaux profondes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Le Parlement européen rejette l'interdiction de la pêche en eaux profondes
©

Vote

Le Parlement européen rejette l'interdiction de la pêche en eaux profondes

Le texte n'a été rejeté que par 342 voix contre 326.

Malgré une pétition ayant réuni plus 750 000 signatures le Parlement européen a rejeté, mardi, un projet d'interdiction de la pêche en eau profonde. Avec 342 voix contre 326, le rejet n'a pas recueilli une large majorité des eurodéputés. Preuve que la technique, accusée par ses détracteurs de menacer les écosystèmes marins et la biodiversité, fait débat.

La France, l'Espagne et le Portugal sont les principaux adeptes de la pêche en eaux profondes, qui consiste à tracter un filet sur les fonds marins, entre 400 et 1 500 mètres sous la surface des flots. Une technique essentiellement pratiquée au large de l'Ecosse et de l'Irlande. Selon les scientifiques, cette pêche épuiserait les ressources halieutiques en capturant des espèces de poissons à la croissance et à la reproduction lentes.

S'ils ont voté en faveur de la pêche en eaux profondes, les eurodéputés ont toutefois opté pour un contrôle accru des licences de pêche, qui ne seraient plus accordées dans les zones fragiles. Cet encadrement renforcerait la prise en compte des avis scientifiques pour fixer les quotas d'espèces profondes.

Lu sur FranceTV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !