Le maire de Brachay, ville des 90% du Front National, rejoint Philippot | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le maire de Brachay, ville des 90% du Front National, rejoint Philippot
©Benjamin CREMEL / AFP

Rupture frontale

Le maire de Brachay, ville des 90% du Front National, rejoint Philippot

C'est un coup dur pour le Front National. La ville de Haute-Marne était un symbole pour le parti, qui y organisait sa rentrée politique chaque année depuis 2012.

Les départs ne sont pas nécessairement nombreux, mais certains font plus mal que d'autres. On savait que les proches suivraient : ainsi de Sophie Montel ou Cyril Martinez. Mais Gérard Marchand, s'il n'est pas un cador du parti, n'en reste pas moins une personnalité importante. Son village, bastion absolu du Front National en France avait dépassé les 90% de vote Front National en 2017. La ville ne devrait plus être le lieu de rassemblement traditionnel qu'il était devenu en accueillant systématiquement depuis 2012 la rentrée du parti de Marine Le Pen. En effet, Florian Philippot a annoncé sur Twitter le ralliement du maire, qui suit celui de Cogolin, autre place forte ralliée à l'homme des Patriotes. Et c'est un symbole de cette France de l'est, populaire et plus rurale qui sort donc du giron du Front National.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !