Le Grand débat national a coûté 12 millions d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le Grand débat national a coûté 12 millions d'euros
©LUDOVIC MARIN / AFP

Budget

Le Grand débat national a coûté 12 millions d'euros

Le Grand débat national a coûté 12 millions d'euros. Cette information a été dévoilée par Sébastien Lecornu, l'un des ministres coordinateurs de ce dispositif, lors d'une audition devant les Sénateurs.

Alors que le Grand débat national touche à sa fin, Sébastien Lecornu a dévoilé le coût de son organisation dans le cadre d'une audition devant les sénateurs. 

"On avait estimé le coût global entre 10 et 15 millions d'euros, on va être globalement à 12 millions d'euros. (…) Douze millions d'euros, c'est le coût de la démocratie". 

Ces 12 millions d'euros sont répartis entre :

  • 6,2 millions d'euros pour le ministère de la Transition écologie et solidaire
  • 3,1 millions d'euros pour les Services du Premier ministre, le SIG, service d'information du gouvernement
  • 1,7 million d'euros pour le ministère de l'Economie. 

Sébastien Lecornu a indiqué que le reste était imputé "sur différents postes, notamment le ministère de l'Intérieur". Il a également tenu à rappeler qu'une "présidentielle, c'est 250 millions d'euros".

Emmanuelle Wargon, l'autre ministre en charge du Grand débat, a indiqué qu'"environ 1,5 million de personnes" avaient "participé directement à cet exercice démocratique". Elle a indiqué que le Grand débat allait permettre de "restituer la parole de Français, pas la parole de la totalité des Français. Mais nous aurons une masse critique plus que suffisante pour pouvoir dégager les orientations de ces paroles de Français dès lundi". 

De nombreux sénateurs ont exprimé leur inquiétude face à Emmanuelle Wargon et Sébastien Lecornu sur le souci de neutralité et sur la fidélité de la restitution. 

Selon Emmanuelle Wargon, "la méthodologie sera rendue publique dès lundi, elle sera mise en ligne (…) et la totalité des données sera placée en Open Data, ce qui permettra aux équipes de chercheurs qui se sont déjà manifestés, je pense notamment à des équipes du CNRS, de pouvoir contribuer aussi à cette analyse". 

La première restitution du Grand débat national est attendue pour lundi prochain. Le président de la République, le Premier ministre et les membres du gouvernement dévoileront un certain nombre de mesures d'ici à l'été 2019 afin de répondre au malaise des Français et pour tenter d'apaiser la crise des Gilets jaunes.

20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !