Le général François Lecointre, chef d'Etat-Major des Armées, quitte ses fonctions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
Le chef d'Etat-Major des armées françaises, le général François Lecointre, pose lors d'une séance photo à Paris, en avril 2021.
Le chef d'Etat-Major des armées françaises, le général François Lecointre, pose lors d'une séance photo à Paris, en avril 2021.
©JOEL SAGET / AFP

Retraite

Le général François Lecointre, chef d'Etat-Major des Armées, quitte ses fonctions

Le général Lecointre, chef d’Etat-Major des Armées, a annoncé qu’il quittait son poste. Il sera remplacé à la tête des armées françaises par le général Burkhard, actuel chef d'Etat-Major de l'armée de Terre.

Après quatre ans à son poste, le général François Lecointre, chef d'Etat-Major des Armées, âgé de 59 ans, quitte officiellement ses fonctions, selon une annonce ce dimanche 13 juin l'Elysée. Il sera remplacé par l'actuel chef d'Etat-Major de l'armée de Terre, le général Thierry Burkhard.

« Le général François Lecointre a soumis il y a plusieurs mois au président de la République sa demande de quitter le service actif après le 14 juillet 2021. Le président de la République tient à saluer en lui le grand soldat, le chef militaire et le serviteur de l'État », précise l'Elysée.

Invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, l'officier a confirmé ce dimanche 13 juin qu'il prenait sa retraite.

Le général Lecointre avait succédé en juillet 2017 à Pierre de Villiers, qui avait démissionné.

Emmanuel Macron « remercie tout particulièrement le général Lecointre pour son action inlassable à ses côtés dans la direction des opérations militaires durant quatre années et lui adresse ses vœux les plus chaleureux pour l'avenir », selon l’Elysée.

Ce départ intervient alors que le chef de l'Etat vient d'annoncer, après plus de huit ans d'engagement, une réduction de la présence militaire française au Sahel, marquée par la fin de l'opération Barkhane. Ce départ sera acté après la Fête Nationale du 14 Juillet. 

Héros de la bataille de Vrbanja en Bosnie en mai 1995, où le jeune capitaine s'est battu à la baïonnette pour reprendre le pont aux forces serbes et défendre l'honneur de la France, le général Lecointre aura passé quatre ans à accompagner la « remontée en puissance des armées ».

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !