Le G7 a décidé d’appliquer des sanctions « dévastatrices » contre la Russie, selon Joe Biden | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Une photo d'archive prise le 16 juin 2021 lors de la rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine à Genève.
Une photo d'archive prise le 16 juin 2021 lors de la rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine à Genève.
©DENIS BALIBOUSE / PISCINE / AFP

Riposte internationale

Le G7 a décidé d’appliquer des sanctions « dévastatrices » contre la Russie, selon Joe Biden

Le président américain va présenter le nouveau volet de sanctions des Etats-Unis contre la Russie dans la soirée de jeudi.

Le président américain Joe Biden a annoncé sur Twitter que les dirigeants du G7, lors de leur réunion virtuelle ce jeudi 24 février, s’étaient mis d’accord pour infliger des sanctions « dévastatrices » à la Russie, en réponse à l’invasion de l’Ukraine, selon des informations de L'Obs.

« Nous sommes aux côtés du courageux peuple ukrainien », a encore déclaré Joe Biden, qui doit s’adresser à 19 h 30 aux Américains.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a réclamé jeudi une sanction massive. Il plaide notamment pour interdire aux banques russes d'utiliser le système de messagerie SWIFT, un rouage essentiel de la finance mondiale.

Les États-Unis ont aussi laissé entendre qu'ils pourraient couper l’accès de la Russie aux transactions en dollars, la devise reine des échanges mondiaux. Cela reviendrait à isoler la Russie sur le plan bancaire.

De son côté, la Russie dit qu'elle ne veut pas porter atteinte au système économique mondial ni en être exclue, a déclaré jeudi Vladimir Poutine, alors que son invasion de l'Ukraine a pétrifié les marchés et expose Moscou à des sanctions dévastatrices.

« La Russie continue de prendre part à l'économie mondiale, nous ne nous apprêtons pas à lui porter atteinte. Il me semble que nos partenaires doivent comprendre et ne pas se fixer pour objectif de nous pousser en dehors du système», a indiqué Vladimir Poutine devant des représentants russes du monde des affaires réunis sous les ors du Kremlin.

L'Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !