Le Français Gérard Mourou prix Nobel de physique au côté d'une Canadienne et d'un Américain | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Le Français Gérard Mourou prix Nobel de physique au côté d'une Canadienne et d'un Américain
©

Génies du laser

Le Français Gérard Mourou prix Nobel de physique au côté d'une Canadienne et d'un Américain

Le prix Nobel récompense les travaux des trois chercheurs sur les lasers et l'optique.

Cette année, le prix Nobel de physique est attribué pour une moitié à l'Américain Arthur Ashkin et pour l'autre à la Canadienne Donna Strickland et au Français Gérard Mourou. L'Académie royale des sciences a tenu à récompenser Arthur Ashkin pour "ses pinces optiques et leur application aux systèmes biologiques". Ces pinces servent à "piéger" des molécules avec un laser. La Canadienne et le Français sont quant à eux récompensés pour leur "méthode de génération d'impulsion optiques". Cette technique, inventée par la Canadienne et le polytechnicien il y a 30 ans permet notamment de sérieuses avancées en terme de chirurgie réfractive de l’œil et de la cataracte. 

Gérard Mourou a enseigné à Polytechnique, à l'Université du Michigan, à l'université d'Etat de San Diego, à l'Université de Rochester ainsi qu'à l'Université de Laval au Canada où il eut pour élève sa co-lauréate Donna Strickland. Celle-ci est la troisième femme à obtenir le Nobel de Physique après Marie Curie en 1903 et la physicienne germano-américaine Maria Goeppert-Mayer.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !