Le crime organisé renfloue les caisses de l'Etat de 10,5 millions d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Le crime organisé renfloue les caisses de l'Etat de 10,5 millions d'euros
©

Merci !

Le crime organisé renfloue les caisses de l'Etat de 10,5 millions d'euros

Michel Sapin estime la contribution de l'Agrasc au budget de l'État à 15 millions d'euros cette année.

L'Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (l'Agrasc) dirigée par les ministères de la Justice et des Finances, qui saisit les voyous, a récolté 10,5 millions d'euros de biens en 2014, selon son rapport annuel consulté par le Parisien. En effet, l'année passée l'agence a mis la main sur 87.278 biens dans 45.280 affaires et récupéré entre autre "des contrats d'assurance vie, 16 bateaux, 247 montres et bijoux, 1 707 comptes bancaires, 689 biens immobiliers, 653 véhicules et 10 œuvres d'art." L'agence aurait également vendu "des Bentley, Porsche, Ferrari Enzo, Aston Martin V8 Vantage et aussi une Peugeot 607" ainsi que des montres jusqu'à 10 000 euros. Au total l'Agrasc estime détenir 620 millions d'euros de biens, grâce notamment à son monopole des saisies dans 35 cours d'appels. Un bras long qui lui permet de renflouer les caisses de l'Etat.

En 2010, le montant des biens détenus par l'agence était estimé à 739.620 euros. Deux ans plus tard, il avait grimpé à 5,6 millions, puis à 7,7 millions en 2013 et atteint en 2014, 10,5 millions. Michel Sapin estime la contribution de l'Agrasc au budget de l'État à 15 millions d'euros cette année. A noter que si un suspect est finalement acquitté, ses biens ou l'argent de la vente si elle a déjà eu lieu, lui sont remis.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !