Le coronavirus trois fois plus meurtrier que la grippe selon une étude portant sur plus de 135.000 patients hospitalisés en France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Hôpital
Hôpital
©LUCAS BARIOULET / AFP

Covid-19

Le coronavirus trois fois plus meurtrier que la grippe selon une étude portant sur plus de 135.000 patients hospitalisés en France

Et les patients hospitalisés pour Covid-19 ont été plus admis en réanimation ou soins intensifs, que ceux atteints par des formes graves de la grippe

Une étude de grande ampleur confirme que le virus est bien plus meurtrier que la grippe saisonnière. Menée sur plus de 130 000 patients hospitalisés dans les hôpitaux publics ou privés en France, une étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et du CHU de Dijon montre que le Covid-19 entraîne trois fois plus de décès que la grippe saisonnière note France Info.

Les chercheurs ont en effet dénombré 15.104 décès du Covid-19 sur 89.530 hospitalisations, entre mars et avril 2020, contre 2.640 décès sur 45.819 hospitalisations pour la grippe, entre le 1er décembre 2018 et le 28 février 2019. Cela correspond à un taux de mortalité de 16,9 % dans le premier cas et de 5,8 % dans le second. L'ordre de grandeur reste le même en tenant compte des différences d'âge des patients précisent Les Echos.

L'étude montre aussi que les patients hospitalisés pour Covid-19 ont davantage été admis en réanimation/soins intensifs: 16,3% d'entre eux ont dû être traités dans ces services réservés aux cas les plus graves, contre 10,8% pour ceux atteints de la grippe. De même, le séjour en réanimation était plus long pour les patients Covid que pour les malades de la grippe (15 jours contre huit jours) ajoute Le Figaro.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !