Le contrôle technique va devenir obligatoire à partir de 2023 pour les deux-roues motorisés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Une femme conduit un scooter dans une rue de Paris en juin 2013. Les deux-roues motorisés devront subir un contrôle technique tous les deux ans à compter de 2023.
Une femme conduit un scooter dans une rue de Paris en juin 2013. Les deux-roues motorisés devront subir un contrôle technique tous les deux ans à compter de 2023.
©Fred DUFOUR / AFP

Colère des motards ?

Le contrôle technique va devenir obligatoire à partir de 2023 pour les deux-roues motorisés

Le contrôle technique pour les véhicules à deux-roues motorisés sera obligatoire en 2023 en France. Cette mesure, obligatoire au niveau européen, a longtemps été repoussée en France.

Les deux-roues motorisés devront passer au contrôle technique tous les deux ans à partir de 2023. Cette mesure est obligatoire au niveau européen. Elle a longtemps été repoussée en France. Selon le décret paru au Journal officiel, ce mercredi 11 août, « à compter du 1er janvier 2023, les véhicules motorisés à deux ou trois roues et les quadricycles à moteur font l'objet d'un contrôle technique ».

Ce nouveau contrôle technique concerne donc tous les deux-roues, 50 cm3 et les voitures sans permis compris. Il devra intervenir dans les six mois qui précèdent un délai de quatre ans après la mise en service du véhicule, puis devra être renouvelé tous les deux ans, ou avant toute revente du véhicule, comme pour les voitures.

Pour les véhicules de collection, le délai entre deux contrôles techniques sera de cinq ans, sauf en cas de revente.

Selon la date à laquelle les deux-roues ont été immatriculés, l'entrée en vigueur de cette nouvelle mesure ne sera pas la même.

Le premier contrôle aura lieu en 2023 pour les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2016, en 2024 pour ceux immatriculés entre 2016 et 2020, et en 2025 pour ceux immatriculés en 2021.

Le but d'une telle mesure est principalement de lutter contre les accidents et la pollution.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !