Laurent Wauquiez ne sera pas candidat (ni à la primaire de la droite ni à la présidentielle de 2022) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes
Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes
©MIGUEL MEDINA / AFP

Il n'ira pas

Laurent Wauquiez ne sera pas candidat (ni à la primaire de la droite ni à la présidentielle de 2022)

Laurent Wauquiez a finalement annoncé qu'il ne serait pas candidat à la primaire de la droite et donc à la présidentielle de 2022.

Dans un long message publié sur les réseaux sociaux, Laurent Wauquiez a annoncé qu'il ne serait pas candidat à l'élection présidentielle. "Être candidat à l’élection présidentielle, c’est une décision que l’on prend non parce que l’on en a simplement envie, mais parce que c’est un moment où on se sent en situation de rassembler son camp et de réunir les Français. Je considère que pour moi ce moment n’est pas venu". 
Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes justifie aussi ce choix parce qu'il "ne veu[t] pas ajouter de la division à la division. Les candidatures à la présidentielle à droite se multiplient de façon inquiétante, et certains candidats expliquent même qu’ils se présenteront sans accepter de règle commune". Un tacle à peine voilé à Xavier Bertrand qui se refuse à toute primaire. Le Figaro revient en détail sur les raisons qui ont mené à ce choix.
Et s'il ne se lance pas lui-même en campagne, Laurent Wauquiez compte bien agir d'ici 2022. "La liberté que je prends aujourd’hui, je la mettrai au service de ce que je crois utile pour mon pays : d’abord, œuvrer pour l’unité d’une candidature à droite ; ensuite, veiller à ce que la droite assume clairement et fortement ses convictions". 

À Lire Aussi

Bertrand/ Pécresse/ Wauquiez/ Barnier : le match des lignes politiques affichées
Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !