La voiture de la secrétaire d’État à l’Écologie flashée sur l'autoroute en plein pic de pollution | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
La voiture de la secrétaire d’État à l’Écologie flashée sur l'autoroute en plein pic de pollution
©LUDOVIC MARIN / AFP

Prise en flagrant délit

La voiture de la secrétaire d’État à l’Écologie flashée sur l'autoroute en plein pic de pollution

Emmanuelle Wargon rentrait à Paris après un déplacement à Cambrai, dans le Nord.

Elle était visiblement très pressée. Jeudi 21 février, Emmanuelle Wargon, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Écologie, était en déplacement dans un centre de GrdF, à Cabrai, dans les Hauts-de-France. Sur le chemin de retour, elle a été prise en flagrant délit d’excès de vitesse sur l’autoroute A1, rapporte Ouest-France. Sa voiture circulait en effet à 150 km/h, alors que la vitesse autorisée, en raison d’un pic de pollution, était de 110 km/h.

Le cabinet de la secrétaire d'État "n'était pas au courant du pic de pollution"

"C’était indiqué en gros sur tous les panneaux de signalisation et répété en boucle à la radio, sur 107.7. Dans l’absolu, seuls les véhicules des forces de l’ordre et de secours ne sont pas concernés par cette mesure", a expliqué à Ouest-France un policier. Le chauffeur d'Emmanuelle Wargon ne pourra donc pas plaider le manque d’informations. Contacté par BFMTV, le cabinet de la secrétaire d'État a pourtant assuré qu'il "n'était pas au courant du pic de pollution". La secrétaire d'État va tout de même "payer l'amende", a précisé son cabinet.  

Ouest-France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !