La prostitution coûterait 1,6 milliard d'euros par an à la société et générerait 853 millions d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
"Le coût humain porté par les personnes prostituées est estimé entre 252 et 370 millions d'euros par an"
"Le coût humain porté par les personnes prostituées est estimé entre 252 et 370 millions d'euros par an"
©Reuters

Prostitution

La prostitution coûterait 1,6 milliard d'euros par an à la société et générerait 853 millions d'euros

Selon l'étude, 37 000 personnes se prostitueraient en France, 62% officieraient sur la toile, 30% dans les rues et 8% dans les bars.

Une étude menée par l'association Mouvement du nid, militante en faveur de la suppression  de la prostitution, et  la société d'experts Pystel a tenté d'établir le coût économique et social de la prostitution sur la société. Baptisée Prostcost, l'étude a identifié "29 postes de coûts" à partir de données nationales, d'interviews de prostituées, d'enquêtes et d'études en  "prenant à revers le mythe d'une prostitution créatrice de croissance" ont expliqué les deux structures. Financée par la commission européenne, l'étude en question estime que 37 000 personnes se prostitueraient en France, 62% officieraient sur la toile, 30% dans les rues et 8% dans les bars. "Le coût humain porté par les personnes prostituées est estimé entre 252 et 370 millions d'euros par an" précise l'étude, expliquant qu'il s'agit de violences psychologiques et physiques ainsi que du taux de mortalité lié au secteur de la prostitution.

Les deux associations  affirment que la prostitution générerait 3,2 milliards d'euros en France et que "l'argent des clients de la prostitution est en bonne partie soustrait au circuit de l'économie classique: l'intégralité de ces montants n'est pas réintroduit dans le circuit de la consommation nationale, ni soumis à l'impôt sur le revenu" estimant l'évasion fiscale à 853 millions d'euros. Au total, chaque année la prostitution couterait 1,6 milliard d'euros à la société. La majorité des pays de l'Union européenne (UE) ont accepté à la demande de la Commission européenne, de prendre en compte les recettes liées à la prostitution dans le calcul de leur PIB, les secteurs de la drogue et de la prostitution pouvant les augmenter de 5%. L'Insee s'est opposé à cette proposition. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !