La preuve par 4 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La preuve par 4
©

Cyclisme

La preuve par 4

Ce sont finalement 4 contrôles positifs au clenbutérol qui risquent de priver Alberto Contador de sa première place du Tour de France 2010 et de son année sportive 2011.
Les analyses du cycliste espagnol du 21 juillet dernier avaient en effet révélé d'infimes traces de ce produit (50 pg/ml) qui stimule les fonctions pulmonaires et possède aussi des effets anabolisants. Le journal Marca affirme aujourd'hui que le triple vainqueur de la Grande boucle était aussi positif les jours suivants, mais avec des taux plus faibles: 16 pg/ml le 22 juillet, 7 pg/ml le 24 et 17 pg/ml le 26.

Alberto Contador a toujours nié s'être dopé. Il expliquait avoir été contaminé à cause de la viande qu'il avait ingéré la veille de ces contrôles. A la fin du mois de janvier, il déclarait être "un exemple de propreté" et annonçait sa volonté de faire appel de ses sanctions. Le cycliste avait affiné sa défense il y a 3 jours sur son site Internet en critiquant des règlements obsolètes non adaptées aux réalités du cyclisme actuel: "Aujourd'hui, les progrès de la science permettent de détecter des quantités infimes de substances qui ne peuvent ni améliorer les performances sportives ni être prises volontairement, à moins d'être entrées dans notre organisme via la nourriture que nous ingérons. C'est mon cas avec le clenbutérol". Il ajoutait: "Ce n'est qu'en liant les avancées scientifiques à des modifications des lois anti-dopage qu'il sera possible de parler de sport honnête et juste, comme je l'ai toujours pratiqué".

Alberto Contador doit s'exprimer ce soir sur la chaîne de télévision espagnole, Veo7.

Lu sur Marca

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !