La Poste a présenté son plan de transformation pour 2020 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
La Poste a présenté son plan de transformation pour 2020
©

Le facteur ne passera plus

La Poste a présenté son plan de transformation pour 2020

De 18 milliards d'objets distribués en 2007, La Poste devrait voir ce chiffre s'effondrer à 9 milliards en 2020. Le groupe a donc prévu de déployer de nouvelles activités.

L’échange croissant de SMS et de mails menace l’avenir de La Poste. C’est pourquoi, Philippe Wahl, son directeur, a présenté ce mardi une feuille de route à l’horizon 2020, en conseil d’administration. Il voudrait transformer le modèle économique existent de l'entreprise et distribuer de nouvelles tâches aux employés.

Cela commencerait par déployer de nouvelles activités. La Poste veut optimiser son maillage territorial et s'appuyer sur son réseau de facteurs pour se développer dans les secteurs de "la logistique de proximité, l'assistance aux personnes âgées, fragiles et/ou isolés, les échanges numériques sécurisés, les services liés à l'habitat connecté ou encore de l'économie sociale et solidaire". Et ce, en plus d'une accélération des activités de banque.

Une nouvelle qui génère de nombreuses craintes chez les syndicats. La CGT a qualifié ce plan de "piètre et affligeant de par son manque de vision et de contenu". Selon elle, "une grande confusion règne sur la définition de nouvelles activités et aucune proposition crédible et audible ne ressort de ce plan. Prévoir ce que sera La Poste dans les prochaines années ne peut se limiter à observer la baisse des volumes du courrier, de se déclarer prochain leader de la distribution de services de proximité, ou de vouloir accélérer la mutation numérique". Selon le deuxième syndicat, SUD, ce nouveau plan prévoit la suppression de milliers de postes. Par ailleurs, "l'objectif de 2014 est de se débarrasser de 400 bureaux de poste supplémentaires!",a-t-il ajouté.

De 18 milliards d'objets distribués en 2007, La Poste devrait voir ce chiffre s'effondrer à 9 milliards en 2020. En 2014, pour la toute première fois, l'activité Courrier n'arrivera plus à couvrir les coûts du service universel postal. Une "organisation adaptée" du groupe sera dévoilée d'ici fin mars, et en juin, Philippe Wahl présentera les "plans d'actions". Sur le plan social, "les discussions et les négociations relatives au Pacte social seront ouvertes avec les organisations syndicales au premier semestre 2014", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !