La dégradation de la tombe du général de Gaulle provoque l'émoi à droite | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
La dégradation de la tombe du général de Gaulle provoque l'émoi à droite
©wikipédia

Colère

La dégradation de la tombe du général de Gaulle provoque l'émoi à droite

La croix de la tombe s'est brisée après qu'un homme soit monté dessus.

La nouvelle a choqué. La tombe du Général de Gaulle, à Colombey-les-deux-Eglises, a été dégradée ce samedi. "La tombe, filmée en permanence, a été dégradée à 17 h 14 par un individu seul qui est monté dessus et a donné deux grands coups de pied sur le socle de la croix de la tombe, provoquant la chute de celle-ci. Mais le socle de la tombe est resté intact" a expliqué le procureur de Chaumont, Frédéric Nahon à l'AFP. "L’individu, que nous recherchons, aurait agi seul et n’avait pas le visage dissimulé. Il n’a fait aucune revendication, selon des témoins, bien qu’il semble qu’il ait craché sur la tombe."

La classe politique, de tous bords confondus, s'est émue de ce vandalisme. A commencer par l'Elysée qui a assuré que le président de la République avait appris "avec émotion (…) l’acte de vandalisme perpétré contre la tombe du général de Gaulle (…)  "toutes les actions requises seront conduites dans les meilleurs délais." De son côté, le Premier ministre Edouard Philippe a condamné "un acte contre la France".

A droite, les réactions ont été nombreuses.

Honte à ceux qui, en profanant la tombe du Général De Gaulle en cette journée de la #Résistance, insultent la France et ses valeurs. - NS

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !