La crise des agriculteurs continue : blocages et altercations dans plusieurs villes de France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
La crise des agriculteurs continue : blocages et altercations dans plusieurs villes de France
©Reuters

En colère

La crise des agriculteurs continue : blocages et altercations dans plusieurs villes de France

Certains agriculteurs se sont réunis devant le siège du groupe Casino, d'autres ont bâché des étalages de viande et une altercation aurait éclaté en Aveyron.

Les agriculteurs continuent leurs actions. A l'appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de la Loire, certains d'entre eux bloquent depuis ce vendredi matin, les entrées du siège social du groupe Casino à Saint-Etienne. Revendiquant "le respect des engagements" sur des banderoles et  dérangeant les accès au site avec 14  tracteurs, les manifestants estiment qu'il "n'y a pas de pays sans paysans". Le secteur agricole reproche en effet à la marque de grande distribution de ne pas se plier à ses engagements quant à la hausse du prix du bœuf, du porc et du lait. "Certains jouent le jeu, d’autres non et Casino en fait partie", a estimé François Garrivier de la FDSEA. "Casino pratique aujourd’hui une politique de prix d’achats au plus bas", a-t-il dénoncé.

A Valence, les agriculteurs ont contrôlé la provenance des produits d'une grande surface et bâché les rayons entreposant des produits étrangers, en y inscrivant la mention suivante : "Pas Français". Selon Le Dauphine, ces derniers auraient bâché du lait en provenance de Belgique et des étalages de viande originaire de Nouvelle-Zélande.

Si ces manifestations se déroulent dans le calme, une altercation a cependant éclaté à Rodez ce vendredi matin. Plusieurs producteurs de lait et de viande ont manifesté devant un fournisseur de viande pour la restauration et souhaité vérifier l'origine de la viande. Le dirigeant de la boutique leur aurait interdit l'accès en les insultant et en les menaçant selon Dominique Fayel, président de la FDSEA en Aveyron. D'après ce dernier, le patron aurait même utilisé un extincteur pour se défendre et la police serait intervenue. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !