La Cour suprême américaine révoque le droit à l’avortement, les Etats sont libres de l’interdire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
La Cour suprême américaine a décidé de révoquer le droit à l’avortement.
La Cour suprême américaine a décidé de révoquer le droit à l’avortement.
©Anna Moneymaker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Révolution

La Cour suprême américaine révoque le droit à l’avortement, les Etats sont libres de l’interdire

Les Etats-Unis reviennent à la situation qui était en vigueur avant 1973 lorsque chaque Etat était libre d’interdire ou d’autoriser les avortements.

Ce vendredi, la Cour suprême américaine a décidé de révoquer le droit à l’avortement, comme l’avait laissé entendre dès le mois de mai le journal Politico. Les Etats sont désormais libres de l’interdire. Cette décision va provoquer une onde de choc et un vrai bouleversement au sein de la société américaine.

Dans une volte-face historique, la Cour suprême des Etats-Unis a enterré ce vendredi un arrêt qui, depuis près d’un demi-siècle, garantissait le droit des Américaines à avorter. Ce dispositif n’avait jamais été accepté par la droite religieuse.

Cette décision ne rend pas les interruptions de grossesse illégales.

En revanche, les Etats-Unis reviennent dorénavant à la situation en vigueur avant l’arrêt emblématique « Roe v. Wade » de 1973. Chaque Etat était alors libre de les autoriser ou non.

La menace de cette décision, rendue publique début mai, avait entraîné une vague de mobilisations dans le pays.

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !