La Corée du Nord menace les Etats-Unis et la Corée du Sud de frappes nucléaires "à l'aveugle" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La Corée du Nord menace les Etats-Unis et la Corée du Sud de frappes nucléaires "à l'aveugle"
©Reuters

Escalade sans fin

La Corée du Nord menace les Etats-Unis et la Corée du Sud de frappes nucléaires "à l'aveugle"

Les forces sud-coréennes et américaines ont lancé ce lundi de grandes manœuvres conjointes sur la péninsule coréenne, auxquelles Pyongyang a menacé de répondre "au nom de la justice".

La tension monte encore d’un cran. Alors que les forces sud-coréennes et américaines ont lancé lundi 7 mars de grandes manœuvres conjointes sur la péninsule coréenne, Pyongyang a menacé de répondre par des frappes nucléaires "à l’aveugle" et par un "océan de flammes". Cette "attaque nucléaire préventive au nom de la justice" est expliquée dans une déclaration du Commandement suprême de l'Armée populaire coréenne, selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

"Etant donné que ces exercices militaires menés par l’ennemi ont été identifiés comme une provocation de guerre atomique sévère contre le droit d’indépendance, nos répliques militaires seront plus préemptives et les attaques nucléaires plus offensives", a expliqué Pyongyang. Le régime nord-coréen menace de réduire "en un instant" les intérêts de ses ennemis "en des océans de flammes et de cendres".

Les manœuvres conjointe de la Corée du Sud et Etats-Unis ont lieu chaque année et aggravent systématiquement les tensions entre les deux Corées. Cette année, ces exercices auraient une dimension exceptionnelle alors que le contexte est particulièrement délétère. Il y a quelques jours, le Conseil de sécurité des Nations unies a décidé d'imposer une nouvelle série de lourdes sanctions à la Corée du Nord après les derniers essais nucléaire et balistique effectués par le régime communiste. Cette résolution du Conseil, présentée par les États-Unis, a été votée mercredi à l'unanimité. La Chine, principale allié de Pyongyang, également voté favorablement à la mesure.

>>>> A LIRE AUSSI : Et l’exportation star de la Corée du Nord est…

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !