La Corée du Nord annonce la suspension de ses programmes nucléaires et balistiques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La Corée du Nord annonce la suspension de ses programmes nucléaires et balistiques
©KIM Won Jin / AFP

Désescalade

La Corée du Nord annonce la suspension de ses programmes nucléaires et balistiques

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a annoncé la fin des essais nucléaires et la fermeture d'un centre d'essais.

Annonce surprise et spectaculaire de la Corée du Nord, qui a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi sa décision de mettre fin à ses essais nucléaires et ses tests de missiles intercontinentaux.

Annoncée par l’agence officielle KCNA, puis par la télévision officielle, la décision, effective le jour même, a été prise lors d’une réunion du comité central du Parti du travail au pouvoir, réuni la veille pour la première fois en six mois.

"A partir du 21 avril, la Corée du Nord va cesser ses essais nucléaires et les lancements de missiles balistiques intercontinentaux", a déclaré le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. "Comme le caractère opérationnel des armes nucléaires a été vérifié, il n'est plus nécessaire pour nous de mener des essais nucléaires ou de lancer de missiles à moyenne et longue portée ou ICBM", a-t-il expliqué.

Dans une résolution consacrée à "la grande victoire de la ligne de suivi simultané du développement économique et de la construction d’une force nucléaire", la Corée du Nord a précisé qu'elle allait "démanteler le site d’essais nucléaires situé dans le nord du pays pour démontrer de manière transparente la suspension des tests nucléaires."

Cette annonce intervient moins d'une semaine avant le sommet prévu entre Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in, avant une rencontre entre Kim Jong Un et Donald Trump, en principe début juin. Le président américain a tweeté son enthousiasme : "C’est une très bonne nouvelle pour la Corée du Nord et le monde – Grand progrès ! Impatient de nous retrouver pour notre sommet".

Séoul a salué "progrès significatif pour la dénucléarisation de la Péninsule coréenne, que le monde attend", mais le Japon s'est dit insatisfait de l'annonce nord-coréenne et affirmé qu'il allait maintenir la pression sur Pyongyang.

Lu dans Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !