Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
©REUTERS/Tal Cohen

Brexit

Le prédicateur djihadiste britannique le plus connu prend position contre le Brexit car l'UE accueille plus de réfugiés

Le très controversé prêcheur islamiste Anjem Choudary supporte le camp anti-Brexit dans les colonnes du "Sun" le 22 juin.

Selon Anjem Choudary, la Grande-Bretagne devrait choisir de rester dans l'Union européenne (UE) à l'occasion du référendum sur le sujet, prévu dans le royaume le 23 juin.

Ancien membre du réseau salafiste extrémiste (dissous) Al-Mouhajiroun, et actuellement en procès pour avoir soutenu ouvertement l'État islamique (EI) depuis juin 2014 et connu pour ses prêches djihadistes outre-Manche, M. Choudary estime que les lois de l'UE permettent de "stopper les déportations injustes". Dans l'UE, la Grande-Bretagne accueillera plus de réfugiés, donc le prêcheur djihadiste est pour.

"Quand on parle de protection des droits de l'homme et de libertés civiles, il y a un recours, grâce à l'UE, pour les personnes dont les droits sont violés", a-t-il déclaré selon le quotidien britannique The Sun. "La constitution britannique passe outre ces droits", a-t-il ajouté.

Si le prêcheur a confirmé qu'il ne voterait pas eu référendum sur le Brexit ce jeudi car sa religion le lui interdit, il juge que le groupe EI se "frotterait les mains" en cas de Brexit, qui selon lui affaiblirait l'armée britannique, surtout si l'Ecosse venait un jour à obtenir son indépendance du Royaume-Uni.

Lire aussi : Brexit ou Bremain : les 2 faces d’un même électrochoc

Lu sur The Sun

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !