La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
©NICOLAS ASFOURI / AFP

Coronavirus

La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"

Les autorités de la province chinoise du Hubei ont envoyé les habitants qui se promenaient dans la rue pendant l'épidémie de coronavirus dans des "camps de rééducation".

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre des résidents de la province de Hubei, étudiant dans une pièce gardée par des officiers anti-coronavirus dans l'un des centres, samedi dernier à Huangshi, en Chine centrale. 


Les détenus doivent passer des examens sur la réglementation en vigueur sur le coronavirus et signer une lettre d'accord avant d'être libérés. Ils ont été punis pour "être dehors sans raison particulière".

Le gouvernement local a réuni cinq équipes de patrouille la semaine dernière pour arrêter les personnes qui déambulaient dans les rues en plein pic de l'épidémie.
Les camps ont aussi été qualifiés de "classes de désobéissance", rapporte la chaîne d'information Chudian News, une filiale de la station de télévision de Guangdong. Un habitant de Hubei, connu sous le nom de Chen, a été approché par les médias locaux alors qu'il quittait en apparence le camp. M. Chen a affirmé qu'il a été envoyé au centre après avoir été surpris en train de marcher pour déposer quelques affaires auprès de sa famille.  "Je pense ces camps sont géniaux parce que certaines personnes ne connaissent pas les informations sur le coronavirus ou ne comprennent pas réellement la situation" a ajouté le résident, optimiste. " C'est bien d'avoir l'opportunité d'apprendre des choses".

De nombreuses communautés à travers la Chine ont mis en place des mesures de quarantaine pour lutter contre l'épidémie, n'autorisant personne à entrer ou à sortir du territoire.
Le coronavirus a fait au moins 2 858 morts et infecté plus de 83 700 personnes à travers le monde. La Chine, foyer de l'infection, compte actuellement 78 824 cas, et 2 788 morts.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !