La chaîne LCI sera désormais gratuite sur la TNT | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Le passage à la diffusion gratuite a par ailleurs été refusé aux chaînes Paris Première et Planète, qui appartiennent respectivement à M6 et Canal +.
Le passage à la diffusion gratuite a par ailleurs été refusé aux chaînes Paris Première et Planète, qui appartiennent respectivement à M6 et Canal +.
©

Accordé

La chaîne LCI sera désormais gratuite sur la TNT

Le groupe NextRadioTV, qui possède la chaîne d'information gratuite en continu BFMTV, accuse le CSA d'avoir cédé aux "pressions extérieures".

Le CSA a autorisé ce jeudi la chaîne d'information LCI, propriété du groupe TF1 à passer en gratuit, sur la TNT, ce qui lui avait été refusé en 2014. Le CSA estime désormais que LCI n'a "plus d’avenir économique dans l’univers de la télévision payante (…) et que son accès gratuit contribuera au pluralisme et à l’intérêt du public". Le passage à la diffusion gratuite a par ailleurs été refusé aux chaînes Paris Première et Planète, qui appartiennent respectivement à M6 et Canal +, car le CSA juge que "leurs situations particulières ne justifient pas, en l’état, de déroger à l’exigence générale d’un appel à candidature ouvert". Le CSA avait tout d'abord refusé en juillet 2014 que les trois chaînes deviennent gratuites sur la TNT, en expliquant que le marché publicitaire ne permettait pas la création de nouvelles chaînes gratuites. Mais sa décision a été invalidée un an plus tard par le Conseil d’État pour irrégularité de forme.

Le groupe NextRadioTV, qui possède la chaîne d'information gratuite en continu BFMTV, réagit à l'autorisation faite à LCI de passer au gratuit sur la TNT, accusant le CSA d'avoir cédé aux "pressions extérieures". Cette décision du CSA peut s'expliquer par une refonte du projet éditorial de LCI, afin de mettre l’accent sur l’analyse au détriment de l’information "chaude".

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !