La base américaine où des officiers ukrainiens sont entraînés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Char Russe
Char Russe
©Konstantin Mihalchevskiy / AFP

Guerre

La base américaine où des officiers ukrainiens sont entraînés

Des soldats et aussi des officiers ukrainiens de haut niveau

Des officiers ukrainiens de haut niveau ont étudié dans l'État américain du Kansas, à des milliers de kilomètres de l'invasion russe et des champs de bataille du Donbass selon la BBC.

À l'extérieur de la base militaire de Fort Leavenworth, les champs de blé commencent à tourner. Une prairie large et ouverte, avec des collines légèrement vallonnées, s'étend sur des kilomètres et le ciel est immense.

Ce paysage typique du Kansas est devenu la toile de fond pour des générations de soldats internationaux, qui se dirigent vers la base américaine pour recevoir une formation stratégique.

Le vice-ministre ukrainien de l'Intérieur, Anton Herashchenko, a fait remarquer ses similitudes avec le paysage du Donbass, dans l'est fortement disputé du pays.

Le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a dit la même chose : "Cette partie de l'Ukraine est un peu comme le Kansas, donc c'est un peu plus plat, c'est un peu plus ouvert", a-t-il déclaré aux médias lors d'un point de presse.

Fort Leavenworth s'est avéré être un terrain d'entraînement précieux pour des dizaines de soldats ukrainiens au cours des dernières décennies, qui ont passé un an à étudier à l'US Army Command and General Staff College de la base.

Les officiers ukrainiens ont commencé à venir à Fort Leavenworth au début des années 1990, après l'indépendance de leur nation.

À ce jour, plus de 8 000 officiers internationaux se sont entraînés à la base du Kansas, dont certains des meilleurs généraux ukrainiens. Parmi eux figurent Oleksiy Nozdrachov, le chef du centre de coordination des forces armées ukrainiennes à Kyiv, et Mykhailo Vitaliyovych Zabrodskyi, un commandant militaire qui a combattu dans le Donbass.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !