L'Italien David Sassoli est élu président du Parlement européen | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
L'Italien David Sassoli est élu président du Parlement européen
©FREDERICK FLORIN / AFP

Avenir de l'Europe

L'Italien David Sassoli est élu président du Parlement européen

Après les nominations pour les postes clés de l'Union européenne mardi, les eurodéputés ont élu leur président. David Sassoli va effectuer un mandat de deux ans et demi.

L'Italien David Sassoli a été élu président du Parlement européen ce mercredi. Cet ancien journaliste de la RAI, âgé de 63 ans, était député européen depuis 2009. David Sassoli avait été réélu en 2014 et était vice-président du Parlement en charge du budget et de la politique euro-méditerranéenne. 

Arrivé en tête au premier tour, il a été élu avec 345 voix au second tour. David Sassoli du Parti démocrate sera à la tête du Parlement européen pour un mandant de deux ans et demi.  

Il était le candidat des sociaux-démocrates, la deuxième famille du Parlement. Il succède à l'Italien Antonio Tajani.

David Sassoli a débuté sa carrière politique en 2009 lorsque l'ancien maire de Rome de gauche Walter Veltroni avait organisé la fusion de deux grands partis de gauche et de centre-gauche pour donner naissance au Parti Démocrate. Il avait alors tenté de se présenter aux primaires du parti pour le poste de maire de Rome en 2013. Il avait alors malheureusement échoué. 

Les autres candidats à la présidence du Parlement européenn étaient le Tchèque Jan Zahradil (ECR), l'Allemande Ska Keller (Verts / ALE) et l'Espagnole Sira Rego (GUE / NGL). Aucun Candidat du PPE ne figurait dans cette liste. 

Avant le vote, David Sassoli s'est exprimé, en citant une phrase de Jean Monnet : 

"Si vous me donnez votre confiance, on se battra ensemble pour un Parlement moderne, plus transparent, éco-durable, accessible aux citoyens. Rien n’est possible sans les hommes, rien n’est durable sans les institutions". 

L'élection de David Sassoli est donc un signe positif pour l'Italie sur la scène européenne après de départ de Mario Draghi (Banque centrale européenne) et de Federica Mogherini (cheffe de la diplomatie). 

Les dirigeants européens avaient trouvé un accord ce mardi pour l'attribution des postes dans les principales instances de l'Union européenne. Ursula von der Leyen sera à la tête de la Commission européenne. Christine Lagarde va diriger la BCE. Charles Michel va président le Conseil européen. Le poste de haut représentant pour les Affaires étrangères a été confié au ministre espagnol Josep Borrell.  

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !