L'industrie laitière américaine aurait tué 500 000 vaches pour faire grimper les prix du lait | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
L'industrie laitière américaine aurait tué 500 000 vaches pour faire grimper les prix du lait
©Reuters

Meuh ?

L'industrie laitière américaine aurait tué 500 000 vaches pour faire grimper les prix du lait

Un groupe de gros producteurs va payer 52 millions de dollars pour mettre fin à un procès.

De grands producteurs laitiers américains vont débourser 52 millions de dollars pour mettre fin à un procès en action de groupe, fondé sur les lois antitrust américaines, qui les accuse d'avoir tué 500 000 vaches afin de réduire la production de lait et faire monter les prix. Puisqu'il s'agit d'une action de groupe, toute personne qui a acheté des produits laitiers dans certains états des États-Unis entre 2003 et 2011 pourrait recevoir des domages et intérêts. 

Selon les plaignants, le groupe Cooperatives Working Together a supervisé un "programme de mise en retraite des troupeaux" qui aurait duré entre 2003. Le "programme" visait à racheter des troupeaux de vaches, principalement de petites exploitations, et les emmener à l'abattoir. Selon eux, l'action a limité l'offre de lait cru, ce qui a fait grimper les prix de produits laitiers comme le yaourt, la crème et le fromage blanc. 

Jim Mulhern, président de la Fédération nationale des producteurs de lait, a précisé que si les producteurs avaient décidé de payer pour un compromis, "la cour n'a pas conclu à une violation des lois antitrust, et CWT n'admet pas avoir mal agi." 

Lu sur The Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !