L'ex actrice porno Mia Khalifa menacée par des sympathisants de l'Etat islamique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'ex actrice porno Mia Khalifa menacée par des sympathisants de l'Etat islamique
©Capture d'écran

Khalifa-twa

L'ex actrice porno Mia Khalifa menacée par des sympathisants de l'Etat islamique

L'ex actrice de nationalité américano-libanaise Mia Khalifa a été menacée par des sympathisants de l'Etat islamique sur les réseaux sociaux.

Selon le quotidien britannique DailyMail, l'ex actrice porno Mia Khalifa est menacée par des sympathisants de l'Etat islamique. La jeune femme de 24 ans de nationalité américano-libanaise aurait reçu sur les réseaux sociaux plusieurs photos d'elle sur lesquelles elle apparaît décapitée. Pourquoi s'en prendre à une actrice du X depuis retraitée ? Pour une séquence qu'elle avait tournée vêtue d'un Hijab pour laquelle elle avait déjà reçu de nombreuses menaces de mort et qui avait suscité de nombreuses critiques au Moyen-Orient. Elle s'était alors défendue dans une interview au Washington Post datant de 2015 en qualifiant la scène de satirique invitant à ne pas la prendre au sérieux. Elle avait ajouté que certains films hollywoodiens dépeignaient les musulmans sous des aspects plus négatifs encore.

"Vous ne pouvez montrer aucune faiblesse. C'est exactement ce qu'ils recherchent. J'essaie vraiment très fort de donner l'impression que ça ne m'atteint pas, mais j'admets que ça finit par être pesant au bout d'un moment" a-t-elle confiée à l'émission de radio "The Sports Junkies".

Mia Khalifa, 24 ans est née à Beyrouth avant de déménager à l'âge de 10 ans aux Etats-Unis, à Miami où elle réside toujours. En 2015, elle a été classée star numéro 1 sur PornHub détrônant Lisa Ann

En attendant, Mia Khalifa peut compter sur de nombreux soutiens de ses fans sur les réseaux sociaux. 

Lu sur DailyMail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !