L'Etat islamique revendique l'assassinat d'un nouvel otage américain | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'Etat islamique revendique l'assassinat d'un nouvel otage américain
©

Barbarie

L'Etat islamique revendique l'assassinat d'un nouvel otage américain

Dans une vidéo diffusée dimanche, le groupe terroriste affirme avoir décapité l'otage Peter Kassig et présente son plan d'expansion.

L'horreur de l'État islamique continue. Dans une vidéo mise en ligne ce matin, dont l'authentificité n'a pas encore été confirmée à midi, l'Etat islamique revendique l'exécution par décapitation de l'otage américain Peter Kassig, enlevé en 2013 en Syrie.

Contrairement aux précédentes vidéos de ce type diffusées par le groupe terroriste, celle-ci ne montre pas l'assassinat en lui-même. On y un homme masqué, se tenant debout, une tête couverte de sang à ses pieds. "C'est Peter Edward Kassig, un citoyen américain", affirme-t-il avec un accent britannique.

La Maison-Blanche et le premier ministre britannique David Cameron ont fait part de leur horreur.

D'une durée de quinze minutes, la vidéo montre aussi des djihadistes en train de décapiter une quinzaine d'hommes présentés comme des soldats du régime de Bachar al-Assad. Les prochaines victimes seront des soldats américains, prévient l'homme masqué. 16 hommes de 16 nationalités différentes ont été choisis pour mener ces décapitations, afin de montrer la présence mondiale du califat.

Dans cette vidéo, l'EI présente également son plan d'expansion, avec comme but utlime les Etats-Unis. L'Egypte, l'Arabie Saoudite, la Libye et l'Algérie figurent parmi les prochaines cibles du groupe.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !