L'Etat islamique diffuse une vidéo d'un enfant exécutant un prisonnier, accusé d'espionner pour Israël | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'Etat islamique diffuse une vidéo d'un enfant exécutant un prisonnier, accusé d'espionner pour Israël
©

L'horreur continue

L'Etat islamique diffuse une vidéo d'un enfant exécutant un prisonnier, accusé d'espionner pour Israël

L'homme exécuté est présenté comme étant Muhammad Said Ismail Musallam, un Arabe israélien parti en Syrie en 2014.

Encore un pas dans l'horreur. Ce mardi 10 mars, l'Etat islamique a dévoilé une vidéo où l'on peut voir un garçon en treillis d'environ 12 ans abattre un Arabe israélien, vêtu d'une combinaison, orange et soupçonné de travailler pour le Mossad, les services secrets de son pays.

La vidéo dure plus de 10 minutes. Un homme est présenté comme étant Muhammad Said Ismail Musallam. Son passeport israélien est montré par les terroristes. Il est ensuite abattu d'une balle dans la tête par un très jeune garçcon en treillis. Après l'éxécution, un djihadiste, qui s'exprime en français, évoque alors les attaques de janvier à Paris. Il menace les citoyens israéliens et de conquérir Jérusalem. Une liste de noms est ensuite donnée, prétendument des hommes espionnant pour le compte de l'Etat hébreu.

Muhammad Said Ismail Musallam  avait rejoint la Syrie en octobre 2014. Il était supposé être parti pour faire le djihad. Selon son père, il n'était pas un agent du Mossad. "Mon fils est innocent", avait-il déclaré. "L'Etat islamique l'accuse parce qu'il a tenté de s'enfuir". Les services secrets israéliens confirment que le garçon était partie "de sa propre initiative et à l'insu de ses parents".

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !