L'armée syrienne a repris le contrôle de Douma | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'armée syrienne a repris le contrôle de Douma
©Youssef KARWASHAN / AFP

Douma dans les griffes d'Assad

L'armée syrienne a repris le contrôle de Douma

Les forces gouvernementales ont repris le dernier bastion rebelle de Douma, prenant ainsi le contrôle total de la Ghouta orientale, selon des informations de la Russie.

Selon des révélations de Reuters, l'armée syrienne aurait repris le contrôle de Douma. Cette information a été confirmée par des agences d'informations russes. Cette annonce contribue donc à une victoire majeure pour le régime. Les insurgés ont progressivement quitté la zone. Le drapeau du régime de Bachar el-Assad flotte à nouveau sur Douma.

La Ghouta orientale représentait la plus importante poche des forces rebelles, près de Damas. Les insurgés ont été contraints de se rendre après des séries d'attaques violentes et des campagnes de bombardements intenses, menées par le régime et ses alliés, dont la Russie.

Le groupe Jaich al-Islam a donc quitté le fief de Douma dans la Ghouta orientale suite à l'attaque chimique présumée imputée au régime de Bachar el-Assad. Yasser Delwane, le chef du bureau politique de Jaich al-Islam, a évoqué le contexte particulier qui a contraint à l'évacuation.

"Evidemment, c'est l'attaque chimique qui nous a poussés à accepter [de partir]."

Les combattants de Jaich al-Islam évacuent la localité de Douma, près de Damas, afin de rejoindre d'autres enclaves rebelles. Selon des informations du Monde, Issam Bouwaïdani, le leader de Jaich al-Islam, se trouvait dans la matinée de jeudi dans une zone rebelle du nord de la Syrie, après avoir quitté Douma.

Selon des informations de l'Observatoire syrien des droits de l'homme, l'offensive de l'armée loyaliste dans la dernière enclave du pays a fait plus de 1 600 morts parmi les civils. La police militaire russe s'est donc déployée dans Douma en ce jeudi 12 avril après cinq années de siège et huit semaines d'offensive menées par l'armée de Bachar el-Assad. Près de 40 000 personnes, des centaines de rebelles et leurs familles quittent actuellement Douma pour des zones au nord de la Syrie.

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !