L’armée égyptienne tue accidentellement douze personnes dont des touristes mexicains qu'elle a pris pour des terroristes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Photo d'illustration
Photo d'illustration
©DR

Erreur de jugement

L’armée égyptienne tue accidentellement douze personnes dont des touristes mexicains qu'elle a pris pour des terroristes

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a condamné l'attaque sur son compte Twitter, demandant au Caire l'ouverture d'une "enquête approfondie".

Une terrible erreur qui a coûté la vie à de simples touristes. Lelon le ministère de l’intérieur égyptien a ainsi révélé que les forces armées égyptiennes ont ouvert le feu par erreur sur un convoi de véhicules qui transportaient notamment des touristes mexicains et leurs accompagnateurs égyptiens, faisant 12 morts et dix blessés (dont 8 mexicains). Un communiqué précise : "Les forces conjointes de la police et de l'armée, qui pourchassaient des terroristes à Wahat, dans le désert occidental, ont ouvert le feu par erreur sur quatre pick-up qui transportaient des touristes mexicains".

Et de poursuivre par un bilan de cette opération : "Douze personnes ont été tuées et 10 blessées parmi les touristes mexicains et des Egyptiens" qui les accompagnaient, selon qui les victimes étaient dans une zone "pas autorisée aux touristes". Le gouvernement égyptien ne précise pas si les voitures ont été atteintes par des tirs d’armes automatiques, d’artillerie ou des bombardements aériens. Pour sa part, le président mexicain Enrique Peña Nieto a condamné l'attaque sur son compte Twitter, demandant au Caire l'ouverture d'une "enquête approfondie".

Le désert occidental, très vaste, s'étend de la banlieue du Caire jusqu'à la frontière libyenne. Il est impossible de localiser précisément le lieu du drame, plusieurs endroits étant appelés Wahat dans cet immense désert. Dimanche après-midi, l'Etat islamique en Egypte avait affirmé dans un communiqué qu'il avait "résisté à une opération de l'armée dans le désert occidental" dimanche et "mis en fuite des éléments de l'armée", sans plus de précisions.ce drame, dans lequel au moins cinq autre Mexicains ont également été blessés. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !