L’Arabie saoudite veut entrer à l’Organisation internationale de la francophonie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L’Arabie saoudite veut entrer à l’Organisation internationale de la francophonie
©Philippe Wojazer / Reuters

Etrange

L’Arabie saoudite veut entrer à l’Organisation internationale de la francophonie

Le royaume vante "ses efforts pour l’enseignement du français" selon une lettre obtenue par le journal Jeune Afrique.

L'Arabie saoudite aime la France. Si bien qu'elle se verrait parfaitement adhérer à l’Organisation internationale de la francophonie. Le royaume a, en tout cas, fait une demande en ce sens auprès du Sénégal qui exerce la présidence tournante de l’organisation. Dans une lettre obtenue par Jeune Afrique, Ryad vante "ses efforts pour l’enseignement du français, notamment ses partenariats en la matière avec des institutions françaises" souligne le journal.

Pour le moment, les représentants de l'OIF considèrent cette candidature comme "incomplète" malgré les insistances de l'Arabie saoudite. Les violations des droits de l’Homme et l'inégalité homme-femme bloquent le processus. Mais comme le rappelle Jeune Afrique, il existe pourtant un précédent inquiétant. "Lors du Sommet de Kinshasa, en 2012, le Qatar avait en effet obtenu, à la surprise générale, le statut de « membre associé », sans passer par la case « observateur », comme c’est l’usage dans un premier temps." L’Organisation internationale de la Francophonie devra se prononcer, lors du sommet qui s'ouvre ce samedi.  

Lu sur Jeune Afrique

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !