Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Rentrée chargée

L'annonce du plan de relance du gouvernement est repoussée d'une semaine

Initialement prévue le 25 août, la présentation officielle du plan de relance du gouvernement face à la crise du coronavirus vient d’être décalée à la première semaine de septembre.

Initialement prévue le lundi 24 août, puis décalée au mardi 25 août, la présentation du plan de relance du gouvernement a été repoussée à "la première semaine de septembre", selon des précisions ce samedi 22 août de Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. 

La raison évoquée concerne la nécessité de se consacrer sur les exigences de la rentrée sur le plan sanitaire.

Le plan de relance, qui "est prêt", sera présenté "au lendemain d'une rentrée dont nous devons d'abord assurer les bonnes conditions d'organisation" au regard de la lutte contre le Covid-19, selon Gabriel Attal dans un communiqué. "Le calendrier prévu pour sa mise en oeuvre est évidemment maintenu".

Un conseil de défense sera également organisé le mardi 25 août. 

Le plan de relance du gouvernement repose sur quatre volets (indépendance, écologie, solidarité et compétences). Ce plan de 100 milliards d'euros doit permettre d'accompagner la reprise et la transformation de l'économie française après l'impact et les effets négatifs de la crise du coronavirus.

Le gouvernement a notamment l’intention de consacrer 40 milliards d'euros du plan pour réindustrialiser le pays. Le gouvernement a également prévu d'investir environ 20 milliards d'euros pour soutenir les compétences et pour faciliter l'entrée des jeunes sur le marché du travail. 20 milliards seront aussi dédiés aux plus défavorisés et pour les questions de pouvoir d'achat. L’environnement et la transition écologique devraient également être au cœur de ce plan de relance.  

Le Figaro
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.