L'ancien directeur central du renseignement intérieur a été placé en garde à vue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Bernard Squarcini, le 21 novembre 2008.
Bernard Squarcini, le 21 novembre 2008.
©REUTERS/Philippe Wojazer

Attrapé

L'ancien directeur central du renseignement intérieur a été placé en garde à vue

Les motifs de la garde à vue de Bernard Squarcini n'ont pas été précisés.

L’ancien patron du renseignement intérieur, Bernard Squarcini, qui a été placé ce lundi en garde à vue par les enquêteurs de l’Inspection générale de la police nationale, dans le cadre d’une instruction parisienne, a appris l’AFP de sources proches de l’enquête.

Les motifs de sa garde à vue n'ont pas été précisés par ces sources.

L'ancien directeur central du renseignement intérieur (DCRI, actuelle DGSI), surnommé "le Squale", est un proche de Nicolas Sarkozy. Un autre grand flic et ancien patron de la police judiciaire parisienne, Christian Flaesch, a également été interpellé et placé en garde à vue aujourd'hui dans ce dossier.

 
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !