Kim vs. Donald : le combat diplomatique le plus brutal de l'année | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Kim vs. Donald : le combat diplomatique le plus brutal de l'année
©Reuters/KCNA KCNA

Mortal Kombat

Kim vs. Donald : le combat diplomatique le plus brutal de l'année

Le leader nord-coréen et le président américain ont transformé l'ONU en ring. Attaques, insultes, menaces… Tout y est passé ce 22 septembre.

Pour vous résumer la situation, nous vous avons concocté un dialogue (imaginaire) à partir des déclarations récentes des deux hommes ou de leurs représentants directs. 

Donald Trump : "Aucune nation sur terre n'a intérêt qu'une telle bande de criminels se retrouvent avec des armes nucléaires dans les mains." " 'Rocket-Man poursuit une mission suicide pour lui et son régime"

Kim Jung Un : "Ce radoteur américain mentalement déséquilibré est un voyou et un gangster qui aime jouer avec le feu, plutôt qu'un dirigeant politique"

Donald Trump : "Kim Jung Un de Corée du Nord, qui est évidemment un dingue qui se moque de tuer ou de faire crever de faim son peuple, va être mis à l'épreuve comme jamais auparavant".

Kim Jung Un  : "Nous sommes prêts à envoyer une bombe H d'une puissance sans précédent dans le Pacifique"

Donald Trump : "Si nous sommes forcés de nous défendre, ou de défendre nos alliés, nous n'aurons pas d'autre choix que de détruire totalement la Corée du Nord"

Ce genre de postures et déclarations ouvertement beliqueuses n'ont pas été tenues depuis de longues années. L'ONU est en conséquence en ébullition à New York. La Russie s'est dite très inquiète de la montée de ces tensions liées à "l'échange de déclarations assez grossières et pleines de menaces" des deux chefs d'état.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !