JMJ 2016 : près de 2 millions de fidèles attendus en Pologne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le pape François entouré de deux jeunes polonais alors qu'il annonce l'ouverture officielle des inscriptions en ligne pour le JMJ 2016 depuis la place Saint-Pierre au Vatican le 26 Juillet 2015.
Le pape François entouré de deux jeunes polonais alors qu'il annonce l'ouverture officielle des inscriptions en ligne pour le JMJ 2016 depuis la place Saint-Pierre au Vatican le 26 Juillet 2015.
©REUTERS/Max Rossi

Jeunesse

JMJ 2016 : près de 2 millions de fidèles attendus en Pologne

Ce mardi, c'est l'ouverture des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Cracovie, en Pologne. En point d'orgue, la visite du pape François, attendue le lendemain.

L'événement sera placé sous haute surveillance, alors que des centaines de milliers de visiteurs sont attendus en provenance du monde entier.

"La paix est menacée par le terrorisme brutal", a déclaré le cardinal archevêque de Cracovie Stanislaw Dziwisz, lors d'une conférence de presse, ajoutant que les JMJ seront un vecteur de "paix, unité, réconciliation et solidarité". Le préfet de la région de Malopolska, Jozef Pilch, a pour sa part indiqué que vingt mille policiers étaient déployés pour l'occasion.

Déjà sur place ce 22 juillet à Cracovie (Pologne) plusieurs milliers de jeunes catholiques, principalement Italiens et Français, sont réunis pour participer aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) du 26 au 31 juillet prochain. Environ 35.000 Français sont attendus aux JMJ 2016, a indiqué l'historien des religions Odon Vallet sur France Info ce lundi.

Le Très Saint Père est attendu sur place avec impatience pour mercredi. Des concerts, des débats et même des concours de danse animent déjà la ville polonaise, où les clins d'œil au créateur des JMJ, l'enfant du pays et ancien archevêque de Cracovie, Jean-Paul II, sont présents un peu partout.

Le 27 juillet, François marchera sur les traces de Karol Wojtyla, notamment à l'occasion de son discours, qu'il prononcera depuis la fenêtre "papale" de l'archevêché de Cracovie.

Signe de la modernité de l'actuel souverain pontife, le pape de l'Église catholique prendra dès le lendemain le tramway pour Blonia, une prairie au centre de la cité, pour assister à une cérémonie de bienvenue.

Toujours au programme de ces journées, une veillée est prévue ce samedi autour de François à Brzegi, à un peu plus de 100 kilomètres au sud de Cracovie. Dimanche, la traditionnelle messe finale viendra clôturer ces journées de la jeunesse.

Au cours de sa visite en Pologne, le pape sera aussi attendu au sanctuaire marial (de Marie) de Czestochowa mais aussi à l’ancien camp de concentration d’Auschwitz.

Lire aussi : Pier Giorgio Frassati : qui est ce saint mort en 1925 que le pape François donne en exemple aux jeunes des JMJ 2016 ?

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !