Précarité : les jeunes touchés de plein fouet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Précarité : les jeunes
touchés de plein fouet
©

No future

Précarité : les jeunes touchés de plein fouet

Un rapport du Secours catholique publié ce mardi conclut que les 18/25 ans sont les plus touchés par la pauvreté.

Plus diplômés, plus qualifiés que les générations précédentes, mais aussi plus précaires. C’est la conclusion du rapport du Secours catholique publié ce mardi sur l’évolution de la pauvreté en France. Le Secours catholique constaste que "l’Etat est globalement peu présent" et que les jeunes ne bénéficient pas de certains droits comme "la formation, l’emploi, le logement et la santé."

Constatation confirmée par les chiffres de l’Insee. En 2009, l’institut rapportait que le taux de pauvreté chez les 18-24 ans était de 22,5% contre 13,4% pour l’ensemble de la population.

Les jeunes qui ont eu recours à l’association vivent en moyenne avec 784 euros. 36% d’entre eux habitent dans des substituts de logement (centres d’hébergement, caravane, hôtel).

Le Secours catholique préconise d’étendre le RSA à tous les jeunes en situation de travail dès 18 ans ainsi que la création d’une allocation de soutien à l’économie des jeunes.

La précarité des jeunes touchent aussi, par extension, leurs familles. En restant chez leurs parents, ces jeunes en difficulté deviennent une charge financière pour leurs proches qui ne perçoivent plus d’allocations familiales.

L’association s’inquiète également de la hausse des demandes d’aide alimentaire (53,3% contre 49,4% en 2009).

Pendant un an, le Secours catholique est intervenu auprès de 1.492 000 personnes soit 2,3% de plus que l’année précédente.

Lu sur Le Point.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !