Jeter des déchets par terre coûtera désormais 135 euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Jeter des déchets par terre coûtera désormais 135 euros
©Isabel INFANTES / AFP

Incivilité

Jeter des déchets par terre coûtera désormais 135 euros

La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Brune Poirson a annoncé, ce dimanche 7 juin, que l'Etat allait prochainement faire passer l'amende pour jet de déchets de 68 euros à 135 euros.

La secrétaire d'État Brune Poirson a annoncé dimanche 7 juin un "durcissement des sanctions pour tous les abandons de déchets sur la voie publique", notamment des masques et des gants. Elle s'appuiera sur sa loi anti-gaspillage, promulguée en février dernier, pour présenter un projet de décret dans les prochains jours. Alors qu'aujourd'hui la sanction s'élève à 68 euros, elle passera à 135 euros et même à 375 euros en cas de non-paiement dans les délais. Cette amende pourrait même atteindre 750 euros si la police établit un procès-verbal et le transmet au tribunal, détaille la secrétaire d'Etat, auprès de la Transition écologique et solidaire. 

Pour la secrétaire d'État "bien se débarrasser de ses déchets potentiellement infectieux en les jetant à la poubelle, c'est aussi lutter contre la propagation du virus". Mais dans les faits, cette disposition ne va pas se limiter aux seuls masques, mais également par exemple aux mégots de cigarettes. "Si on veut des mers et des océans propres, ça commence par des trottoirs propres", a expliqué la secrétaire d'Etat, qui s'est rendue ce dimanche à Lège-Cap-Ferret, en Gironde, à la veille de la journée mondiale des océans, pour une collecte de déchets plastiques.

Le ministère de la Transition écologique va d'ailleurs "intensifier les opérations de prévention", en lançant une campagne d'affichage avec l'association Gestes propres, l'association des maires de France et l'entreprise Citeo (une entreprise privée spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers et des papiers graphiques) dès le lundi 8 juin.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !