Jean-Christophe Cambadélis : François Hollande "est seul", la présidence normale est finie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Jean-Christophe Cambadélis : François Hollande "est seul", la présidence normale est finie
©

Y'a quelqu'un ?

Jean-Christophe Cambadélis : François Hollande "est seul", la présidence normale est finie

"Je pense qu'il s'est fait au rôle de président, il a fini par lâcher les derniers éléments qui le rattachaient à sa vie antérieure", a estimé le député PS.

C'est ce qu'on appelle la solitude du pouvoir. Interrogé sur Radio Classique et LCI lundi, Jean-Christophe Cambadélis a estimé quela présidence normale proclamée par François Hollande était finie et que le chef de l'Etat était désormais "seul". "Je pense qu'il s'est fait au rôle de président, il a fini par lâcher les derniers éléments qui le rattachaient à sa vie antérieure", a déclaré le député PS. "Aujourd'hui, il est seul, et c'est le problème de tous nos présidents sous la Ve République."

A quoi a-t-il remarqué ce changement : "A son attitude, au fait qu'il est pleinement dans le régalien, qu'il goûte à la fois la politique internationale où il réussit plus qu'on ne le dit, la politique européenne et qu'il est moins dans la réponse au jour le jour, dans la politique politicienne", a expliqué Jean-Christophe Cambadélis.

Pour l'élu parisien, l'affaire Leonarda - où l'intervention directe du président a été très critiquée - a marqué "un tournant". "Il a réfléchi au rôle des uns et des autres, du Premier ministre - d'ailleurs il l'a laissé faire sur la réforme fiscale -, au rôle du président de la République qui doit intégrer l'intérêt national" et qui "doit être plus avare de ses mots".

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !