Japon : un homme organise un faux essai clinique pour violer des femmes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Japon : un homme organise un faux essai clinique pour violer des femmes
©

Fin de partie

Japon : un homme organise un faux essai clinique pour violer des femmes

Le suspect droguait puis agressait sexuellement les jeunes femmes ayant accepté de participer à une soi-disant étude sur le sommeil.

A chaque fois la même technique. Un Japonais est soupçonné d'avoir violé plus de 100 femmes lors d'un faux essai clinique au cours duquel il les endormait avant de les agresser. Hideyuki Noguchi est suspecté de s'être fait passer pour un médecin qui recherchait des cobayes pour une étude médicale sur la mesure de la tension durant le sommeil.

Tout commençait par une simple annonce pour tenter de trouver des volontaires pour participer à cet essai clinique qui devait durer deux ans. A partir de novembre 2013, des femmes ont répondues favorablement. Selon les autorités japonaises, Hideyuki Noguchi, 54 ans, après avoir convaincu les jeunes femmes dans des hôtels, donnaient des sédatifs aux participantes. Une fois les femmes inconscientes, il les agressait sexuellement.

L'horreur ne s'arrête pas là puisque le soi-disant médecin filmait ces viols. Il publiait ensuite les vidéos sur internet ou les vendait à des producteurs de films pornographiques. Le faux médecin aurait empoché 10 millions de yens, soit 75 000 euros. 39 victimes ont déjà été identifiées par la police de Chiba, à l'est de Tokyo. Mais ce nombre pourrait s'élever à plus de 100.

Lu sur The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !