Chirac privé de Conseil constitutionnel ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Chirac privé
de Conseil constitutionnel ?
©

Siège à vie

Chirac privé de Conseil constitutionnel ?

L'ancien président est membre de droit du Conseil. Sa maladie pourrait l'empêcher d'y retourner après son procès.

En tant qu'ancien président de la République, Jacques Chirac est membre de droit du Conseil constitutionnel. Il touchait pour cela 11 000 euros par mois jusqu'à mars, date à laquelle il s'est mis en congé de l'institution le temps de son procès. Les informations sur la dégradation de son état de santé devraient l'empêcher d'y retourner après la fin de ses ennuis judiciaires, d'après Les Echos. "Quand on ne peut pas être jugé, on ne peut pas être juge", confie anonymement un habitué du Conseil.

Cependant, rien ne l'empêche de revenir dans quelques mois, s'il explique que son état de santé s'est amélioré et qu'il peut à nouveau suivre les débats : "On ne peut pas forcer un membre de droit à démissionner, résume le constitutionnaliste Guy Carcassonne." 

L'évolution récente du travail du Conseil constitutionnel, qui examine désormais près de 150 questions prioritaires de constitutionnalité par an, avec des séances de plus en plus longues et fréquentes, rend la présence "en dilettante" des anciens présidents de moins en moins compréhensible

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !