Silvio Berlusconi : il débute ses travaux d'intérêt général auprès des malades d'Alzheimer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Silvio Berlusconi : il débute ses travaux d'intérêt général auprès des malades d'Alzheimer
©

Le coeur sur la main ?

Silvio Berlusconi : il débute ses travaux d'intérêt général auprès des malades d'Alzheimer

Ce vendredi matin, le Cavaliere a entamé les travaux d'intérêt général (TIG) auxquels il a été condamné pour fraude fiscale. Sa peine devrait durer 11 mois, à raison de quatre heures par semaine.

Le Cavaliere se lance dans les bonnes œuvres. Ce vendredi matin, Silvio Berlusconi a entamé les travaux d'intérêt général (TIG) auxquels il a été condamné pour fraude fiscale. Il a débuté son action d'assistance des malades d'Alzheimer à l'institut Sacra Famiglia, près de Milan. Les patients ont en moyenne 85 ans, soit à peine dix ans de plus que lui... 

Les tâches auxquelles Berlusconi a été affecté n'ont pas été officiellement détaillées. Toutefois, un responsable de l'établissement a confié à La Repubblica : "C'est un endroit caractérisé par le calme, il ne peut pas y avoir d'interventions intempestives, nous l'avons expliqué à Berlusconi qui a compris." Selon lui, il pourrait aider les patients au moment de leur repas. "Il ne restera pas seul et sera toujours accompagné par un professionnel." Par ailleurs, selon La Stampa, le personnel de l'établissement a interdiction formelle de prendre des photos du Cavaliere au cours de ses 4 heures de présence. Un proche de Berlusconi a déclaré que ce dernier avait étudié  "très soigneusement la maladie d'Alzheimer". Car selon lui, le politique avait besoin d'être "certain" de savoir "aider ceux qui en ont besoin" et d'en retirer un "enrichissement". "Je pense que j'y resterai plus longtemps que prévu, aurait confié l'ancien chef du gouvernement. Il m'a suffi de 10 jours pour tout comprendre du système de soins."

Silvio Berlusconi redouterait-il l'après TIG ? En effet, une fois cette période de 11 mois écoulée, il devra affronter le procès en appel du Rubygate, où il est notamment accusé de prostitution de mineur. Il avait écopé de 7 ans de prison en première instance. 

 

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !