Israéliens, Jordaniens et Palestiniens s'accordent pour sauver la mer Morte de l'assèchement en construisant un gigantesque canal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La mer Morte a perdu un tiers de sa masse d'eau en 20 ans.
La mer Morte a perdu un tiers de sa masse d'eau en 20 ans.
©

Projet pharaonique

Israéliens, Jordaniens et Palestiniens s'accordent pour sauver la mer Morte de l'assèchement en construisant un gigantesque canal

Le projet "Red Dead" prévoit le pompage d'eau dans la mer Rouge pour renflouer la mer Morte.

Un accord historique a été conclu, lundi aux Etats-Unis, entre l'Etat hébreu, la Jordanie et l'Autorité palestinienne, après une dizaine d'années de négociations. Les trois parties sont tombées d'accord pour sauver la mer Morte de l'assèchement en la mettant sous perfusion de la mer Rouge. Concrètement, il s'agira de construire un gigantesque canal de 180 km reliant les deux mers, ainsi qu'une usine de dessalement de l'eau.

Le niveau de la mer Morte ne cesse de baisser : elle a perdu un tiers de sa masse d'eau en 20 ans, rappelle Le Figaro. Le projet "Red Dead" prévoit le pompage annuel de 200 millions de mètres cubes d'eau de la mer Rouge, dont 80 millions seront utilisés par une unité de dessalement. Le montant de la facture, financée par des donateurs, est estimé entre 250 et 400 millions de dollars.

Des organisations écologistes s'inquiètent d'éventuels effets néfastes sur l'écosystème de la mer Morte, dont le taux de salinité est le plus élevé au monde. Les Echos soulignent que, de toute façon, la quantité d'eau acheminée ne correspondra qu'à un septième du volume nécessaire pour stabiliser son niveau.

Vu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !