Israël : les quatre personnes tuées dans l'épicerie casher enterrées ce mardi à Jérusalem | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Israël : les quatre personnes tuées dans l'épicerie casher enterrées ce mardi à Jérusalem
©

Sale journée

Israël : les quatre personnes tuées dans l'épicerie casher enterrées ce mardi à Jérusalem

Yohav Hattab, Yohan Cohen, Philippe Braham et Francois-Michel Saada font partie des 17 personnes tuées la semaine dernière dans les attentats.

"Jérusalem va vivre une journée de recueillement" a expliqué un dirigeant israélien. Car c'est ce mardi en milieu de journée que Yohav Hattab, Yohan Cohen, Philippe Braham et Francois-Michel Saada tués la semaine dernière dans les attentats seront enterrés. La cérémonie a commencé depuis quelques heures.  Les dépouilles des quatre hommes, accompagnées des proches sont arrivées à 3h30 à l'aéroport de Tel-Aviv.

Des centaines de personnes assistent actuellement à cette cérémonie. Le Premier ministre et des dirigeants israéliens ainsi que Ségolène Royal sont présents.  La ministre de l'Ecologie a déclaré en marge de l'enterrrement que l'antisémitisme n'avait "pas sa place en France", et souligné la "détermination sans failles" du gouvernement français à lutter contre les actes visant les juifs.

La mort des quatre hommes vendredi au cours de la prise d'otage dans l'Hyper Cacher porte de Vincennes a bouleversé Israël. Yohan Cohen travaillait dans l'épicerie depuis un an. François-Michel Saada aurait été abattu après avoir insisté pour entrer alors que le rideau était baissé. Philippe Braham avait coutume de faire les courses le jeudi, mais sa femme lui avait demandé d'acheter quelques articles en plus. Quant à Yohav Hattab, étudiant, il venait acheté une bouteille de vin.

"Les quatre familles ont décidé d'enterrer leurs morts en Israël", a indiqué un responsable communautaire en France. Pour beaucoup de familles en Israël, la France est devenue une terre hostile incapable de les protéger. Aujourd'hui beaucoup partent. Depuis la création d'Israël en 1948, la France a été le premier pays d'émigration vers Israël. Plus de 6 600 Juifs l'ont quittée en 2014 pour s'installer en Israël, contre 3 400 en 2013.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !