Israël : des extrémistes juifs fêtent la mort d'un bébé palestinien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Israël : des extrémistes juifs fêtent la mort d'un bébé palestinien
©Reuters

Morbide

Israël : des extrémistes juifs fêtent la mort d'un bébé palestinien

La chaîne israélienne Channel 10 a diffusé les images d'un mariage lors duquel les participants célèbrent la mort Ali Dawabsheh, brûlé vif en juillet dernier.

Les images ont choqué jusqu'au Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou. La chaîne Channel 10 a diffusé les images d'un mariage, célébré mi-décembre à Jérusalem. On y voit des juifs extrémistes danser, armes à la main, et poignarder la photo Ali Dawabsheh, un bébé palestinien mort en juillet dernier dans un incendie criminel en Cisjordanie. "Nous ne sommes pas prêts à accepter des gens qui nient les lois de l’Etat et ne considèrent pas qu’ils y sont assujettis" a lancé Benyamin Nétanyahou, promettant une enquête sur "un groupe qui constitue un danger pour la société israélienne et la sécurité d’Israël."

En juillet dernier, l'’incendie criminel, perpétré par des extrémistes juifs en Cisjordanie et qui a tué la famille Dawabsheh a lancé une nouvelle vague de violence en Israël et dans les territoires occupés. Depuis, aucune inculpation n'a eu lieu dans cette affaire.

Les attaques au couteau contre les Israéliens se sont multipliées depuis, notamment ces derniers jours. Trois assaillants palestiniens ont été tués, jeudi et deux Israéliens sont morts après une attaque au couteau menée par des Palestiniens, la veille.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !