Iran : Macron et Poutine en faveur du maintien de l'accord sur le nucléaire iranien | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Iran : Macron et Poutine en faveur du maintien de l'accord sur le nucléaire iranien
©STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP

Crise diplomatique ?

Iran : Macron et Poutine en faveur du maintien de l'accord sur le nucléaire iranien

Emmanuel Macron a confirmé à Vladimir Poutine sa volonté de rester dans le cadre de l'accord sur le nucléaire iranien malgré l'hostilité américaine, juste avant les révélations d'Israël.

Les efforts de diplomatie d'Emmanuel Macron sur le dossier du nucléaire iranien seront-ils réduits à néant suite aux déclarations du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou sur un programme nucléaire iranien secret ? 

Après avoir tenté de négocier avec Donald Trump lors de la visite d'Etat de trois jours à Washington, Emmanuel Macron a indiqué lundi à Vladimir Poutine sa volonté que des discussions s'ouvrent sur le contrôle de l'activité nucléaire iranienne après 2025, le programme balistique iranien et la situation en Syrie et au Yémen.
Le président de la République Emmanuel Macron s'est entretenu avec Vladimir Poutine par téléphone, selon un communiqué de l'Elysée. 
"Les deux présidents sont convenus de travailler dans cette direction ensemble dans les prochains jours et prochaines semaines".
Le chef de l'Etat français espère qu'un accord large pour l'avenir de l'Iran et de la région permette de surmonter l'opposition de Donald Trump dans le cadre de l'accord sur le nucléaire iranien, signé en 2015.
Selon le Kremlin, "les présidents russe et français se sont prononcés en faveur du maintien et de la stricte application" de l'accord de 2015. 
Le président américain a donné aux signataires européens jusqu'au 12 mai pour "réparer les affreuses erreurs" de cet accord. Donald Trump devrait refuser de prolonger l'assouplissement des sanctions américaines contre l'Iran. 
Lors d'un entretien dimanche avec Hassan Rohani (le président de la République islamique d'Iran), Emmanuel Macron "a fait part de son souhait que les acquis de la négociation de 2015 soient préservés et que les discussions puissent s'ouvrir sur les trois sujets additionnels indispensables que sont le contrôle de l'activité nucléaire après 2025, le programme balistique de l'Iran et les principales crises régionales".
Selon le communiqué de l'Elysée, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine "sont convenus d’accélérer les contacts entre leurs équipes pour aboutir à des avancées concrètes en particulier sur la crise syrienne". 
Un rapprochement diplomatique entre la France et la Russie dans les prochaines semaines pourrait s'avérer décisif sur la question de l'accord sur le nucléaire iranien et dans le cadre des tensions au Moyen-Orient. Emmanuel Macron va en effet se rendre en Russie les 24 et 25 mai 2018.
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !