Irak : l'offensive sur Mossoul contre l'Etat islamique a commencé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Irak : l'offensive sur Mossoul contre l'Etat islamique a commencé
©Reuters

Bataille

Irak : l'offensive sur Mossoul contre l'Etat islamique a commencé

"Le temps de la victoire est venu et les opérations pour libérer Mossoul ont commencé", a déclaré le chef du gouvernement irakien à la télévision.

Cette fois, l'attaque a bien été lancée. Après des semaines de préparation, les forces armées irakiennes, aidées par les peshmergas kurdes et la coalition internationale, ont lancé leur offensive sur Mossoul, deuxième ville du pays, aux mains de l'Etat islamique depuis juin 2014.

"Je déclare aujourd’hui le début de ces opérations victorieuses pour vous libérer de la violence et du terrorisme de Daesh" a déclaré à la télévision, dans la nuit de dimanche à lundi, le premier ministre irakien, Haïdar al-Abad. "Le temps de la victoire est venu et les opérations pour libérer Mossoul ont commencé." Pour éviter les tensions communautaires qui crispent le pays et notamment Mossoul, seules les forces de l'armée et de la police irakienne entreraient dans la ville, majoritairement sunnite.

Les forces en présence sont mal connues mais l'Etat islamique pourrait disposer jusqu'à 10 000 hommes prêts à combattre. La bataille, qui s'annonce comme la plus importante depuis l'invasion américaine de 2003, s'annonce rude. Le groupe terroriste prépare aussi une défense acharnée en minant la ville et en construisant des tunnels pour éviter les frappes aériennes.

La prise de Mossoul serait un coup d'arrêt important pour l'Etat islamique en Irak. "Ils protègent la tête du serpent", dit un commandant irakien, "mais nous finirons par la couper".

"Cette opération pour reprendre le contrôle de la deuxième ville d'Irak va probablement durer des semaines, possiblement plus", soulginé le lieutenant général Stephen Townsend, nouveau commandant de la coalition. "La bataille s'annonce longue et difficile mais les Irakiens se sont préparés et nous nous tiendrons à leur côté".

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !