Irak : l'EIIL progresse et les Américains évacuent les employés d'une base aérienne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Irak : l'EIIL progresse et les Américains évacuent les employés d'une base aérienne
©

Déménagement forcé

Irak : l'EIIL progresse et les Américains évacuent les employés d'une base aérienne

Pour faire face à l'avancée rapide des combattants djihadistes, l'aviation irakienne a bombardé certaines positions du groupe selon des images diffusées sur le télévision irakienne.

Des sociétés américaines travaillant pour le gouvernement irakien dans le secteur de la Défense ont fait évacuer leurs employés d'une base aérienne irakienne face à la détérioration de la sécurité en Irak, a indiqué ce jeudi Washington. Dans un bref communiqué, le département d'Etat a expliqué que des "ressortissants américains, sous contrat avec le gouvernement irakien (...) ont été provisoirement déplacés par leurs entreprises pour des raisons de sécurité". Un responsable de la Défense a précisé qu'"une centaine" de contractuels américains avaient été déplacés de la base aérienne de Balad vers Bagdad.
 
Par ailleurs, après avoir pris de larges territoires du nord de l'Irak, où les combattants de l'EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant) ont lancé une offensive fulgurante en début de semaine, les djihadistes ne sont plus qu'à une centaine de kilomètres de la capitale, prévenaient, plus tôt dans la journée de jeudi, des responsables irakiens. Pour faire face à cette avancée rapide, l'aviation irakienne a bombardé certaines positions du groupe djihadiste selon des images diffusées sur le télévision irakienne. 
 


Irak : frappes aériennes en caméra embarquée par lemondefr

Jeudi soir, des insurgés se sont emparés de deux secteurs à Diyala, une province au nord-est de Bagdad. Ces djihadistes ont pris les localités de Jalawla et de Saadiyah, ont indiqué des officiers, précisant que les forces de sécurité avaient abandonné leur poste face à l'avancée de hommes armés. Alors que les forces de sécurité ne parviennent  pas à stopper la progression fulgurante des djihadistes, Nouri al- Maliki, Le Premier ministre irakien a appelé, dans son adresse hebdomadaire ce mercredi, "toutes les tribus" à apporter leur soutien militaire à l'armée et à la police et à "former des unités de volontaires pour leur venir en aide" dans leur combat contre l'EIIL.
 
Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !