iPhone 5 : de sa présentation à la grève des employés d'Apple... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
L'iPhone 5 débarque en France vendredi
L'iPhone 5 débarque en France vendredi
©Reuters

8 jours intenses

iPhone 5 : de sa présentation à la grève des employés d'Apple...

L'iPhone 5 a été présenté le 12 septembre en Californie. Depuis, Apple est sous le feu des projecteurs.

12 septembre : présentation officielle de l'iPhone 5

La keynote de l'iPhone 5 a lieu au siège d'Apple. De nombreux journalistes sont venus assister à cet évènement mondial. Tim Cook présente le téléphone. Le design est nouveau, en verre et en aluminium. L’appareil est plus long mais de même largeur que celle du modèle 4S. L'écran,  un Retina au format 16/9e, est plus grand et de meilleure qualité. Il mesure quatre pouces et fait 1136 x 640 pixels. L'appareil est aussi plus léger (112 grammes), soit 20% de moins que le poids du smartphone précédent. Il est le plus fin du marché ! L'iPhone 5 consomme moins d’énergie. 

14 septembre : mauvaise nouvelle pour les fans

L'iPhone 5 a été conçu pour utiliser des fréquences 1800 MHz, choisies pour la 4G aux États-Unis. Manque de chance, en France, ces fréquences sont utilisées pour l'ancienne génération de téléphonie mobile 2G. Résultat : dans le meilleur des cas votre iPhone 5 fonctionnera sur une version poussée de la 3G. Le même problème était survenu lors de la sortie du dernier iPad. Mais ce "léger inconvénient" ne sera que temporaire. Les quatre opérateurs de réseaux mobiles Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR ont acheté fin 2011 ces fréquences 4G. La mise en place d'une telle technologie n'est pour l'instant qu'en cours d'expérimentation dans plusieurs villes françaises et les offres commerciales sont attendues dans le courant de l'année 2013. Bouygues Telecom, Orange et SFR prévoient des lancements en fin d'année et une couverture de 50% de la population d'ici 2014. Il faudra donc se montrer patient... 

15 septembre : les premières offres dévoilées

Chez Orange, le dernier né d'Apple est proposé aux personnes déjà clientes de l'opérateur à 149,90 euros en version 16 Go (il faut compter 249,90 euros en version 32 Go et 349,90 euros en version 64 Go). Pour accéder à cette offre alléchante, les clients devront se réengager en souscrivant à un forfait à partir de 69,90 euros par mois, ou à partir de 89,90 euros par mois. Pour les nouveaux clients Orange, l'opérateur vend le téléphone 199,90 euros avec les forfaits mentionnés ci-dessus.

Chez SFR, les prix du seul appareil sont eux aussi très attractifs : 189 euros en version 16 Go. Le prix monte à 289,90 euros en 32 Go à 389,90 euros en 64 Go. Plus le forfait mensuel à 69 euros par mois (avec, à ce prix là, appels illimités 24/7). Il existe aussi un forfait Carré web 24h/24h à "seulement" 49 euros par mois... mais dans ce cas, l'appareil est vendu à 339 euros...

19 septembre : grève possible dans les Apple Store

Après l’enquête sur les atroces conditions de travail dans l'usine de fabrication, c'est au tour des vendeurs de se rebeller contre leur direction. Au point qu'un grève très genante pourrait être organisée vendredi 21 septembre, premier jour de la commercialisation du nouveau joujou Apple.

Les vendeurs des Apple Store gagnent environ 1300 euros par mois, à Paris comme dans le reste de la France. Or, la vie est beaucoup plus chère dans la capitale. Les salariés réclament donc un meilleur salaire. En signe de protestation, un certain nombre d'entre eux a décidé de porter un bracelet en plastique vert orné du terme "Believe" (croire). En façon de symboliser leurs espoirs quant à une amélioration de leurs conditions de travail.


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !