Interdire le port du voile en entreprise : c'est non pour l'Assemblée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Interdire le port du voile en entreprise : c'est non pour l'Assemblée
©

Baby Loup, épisode 2

Interdire le port du voile en entreprise : c'est non pour l'Assemblée

Sans surprise, la gauche a voté contre la proposition de loi de l'UMP, visant à instaurer la laïcité dans les entreprises privées et les associations.

Les députés ont rejeté ce jeudi une proposition de loi UMP visant à autoriser les entreprises à imposer plus facilement un devoir de neutralité religieuse aux salariés. En mars dernier, la Cour de cassation avait jugé illégal le licenciement d'une salariée de la crèche associative Baby Loup, située à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) au motif qu'elle refusait d'enlever son voile sur son lieu de travail. La proposition de loi avait été déposée suite à cette décision de justice.

Ce texte, a expliqué son auteur Eric Ciotti, a pour objet "de permettre au chef d'entreprise de réglementer le port de signes et les pratiques manifestant une appartenance religieuse sur le lieu de travail". Le groupe socialiste et les autres groupes de la majorité se sont opposés à ce texte, dénonçant notamment une loi "électoraliste". La majorité a par ailleurs fait remarquer qu'un Observatoire de la laïcité venait d'être installé pour formuler notamment des recommandations, dont certaines sur le monde de l'entreprise, susceptibles de déboucher sur un projet de loi.

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !